Fabication leurre " imitation KONG "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fabication leurre " imitation KONG "

Message par JEAN MI le Dim 6 Mai - 19:15

Réaliser un leurre articulé , n'est pas une chose facile, car en tant que bricoleur , les techniques misent à notre disposition , sont le plus souvent le système D.

Il faut donc faire fonctionner sa matière grise, pour trouver les bonnes solutions à tous les petits problèmes de montage , réalisation, mise en forme, lestage , montures , j'en passe et des meilleures.

Je vais donc vous expliquer en images, comment j'ai réalisé ce leurre

Avant de commencer, je tiens simplement à vous faire savoir que les leurres " surtout les leurres articulés " ne sont pas toujours de grandes réussites.

Il arrive souvent qu'au final , celui ci se révèle être une grosse daube ....on ne gagne pas à tous les coups " .

Le but de ce dossier , étant surtout de vous montrer, comment faire , pour pouvoir le réaliser.Il va de soit qu'avec le temps et l'expérience, les choses ne peuvent aller qu'en s'améliorant , pour atteindre le but rechercher, c'est à dire .....faire un leurre de ses propres mains , qui prenne du poisson.



Le KONG du commerce étant trop lourd en poids pour être lancé et ramené , avec ma canne de puissance 15 - 40 gr , il m'a fallut réduire le modèle , pour obtenir un leurre pouvant atteindre une fois lesté , un maximum de 40 gr.

J'ai pu tirer des photocopies du KONG, sur toutes ces faces, grâce à internet .

JE ME SUIS DONC SERVI AU DÉPART DU MODÈLE SUIVANT .





Le tout réalisé dans deux morceaux de SAMBA de 22 mm de section , collés en superposition, pour obtenir une hauteur de leurre de 34 mm, sur une longueur de 13 cm , pour 20mm d'épaisseur.

Après un traçage de la forme du leurre sur les deux faces de bois , la mise en forme est de rigueur , en suivant scrupuleusement les formes , à l'aide d'une petite scie à main , râpe, lime , et papier de verre moyen.











Pour enfin arriver à ce résultat là

















Pour finir sur la balance , avec un poids de






La partie la plus facile étant réalisée, passons aux choses plus sérieuses.

Le plus dur est à venir car, il faut maintenant partager le leurre en trois parties, avec chacune un angle bien déterminé .


Il est recommandé pour cela , d'utiliser un gabarit sur papier, avant de tracer sur le bois .




Le traçage sur le leurre , est à faire sur toutes les faces , pour que le découpage soit le plus précis possible












Le découpage est une opération délicate, il doit être fait avec minutie.




Il en est de même pour les sculptures de la tète du leurre.








La troisième opération qui suit, demande une certaine précision dans le découpage


Cette opération consiste à découper les trois parties du leurre dans le sens de la longueur, afin de pouvoir y loger les montures.

Dans cette étape, les erreurs de sciage ou de découpage sont à exclure, car il en va de l'épaisseur du leurre.




Les opérations qui vont suivre , sont les plus dures à réaliser.

Il est question de trouver la bonne forme, et le bon emplacement de chaque monture, afin que celles ci soient le plus solide possible, pour résister à l'arrachement .

Le montage se fait étapes par étapes, car il faut monter les articulations une à une au moment de l'assemblage.

(désolé pour la tète, j'ai oublié de prendre une photo de la monture avant collage )


Pour une plus grande solidité de tous les ensembles , le collage est fait à la colle araldite deux composant " cristal "


Les montures horizontales sont faites avec des goupilles.Les extrémités sont recourbées et logées dans le bois pour une plus grande résistance à l'arrachement .

Les montures verticales sont faites sur le même principe, mais faites dans une tige d'acier

Les attaches de triples sont faites dans de la corde à piano.


































Après ponçage , je passe une couche de colle époxy diluée avec de l’alcool à 90°, pour durcir le leurre, mais aussi pour le rendre étanche .

Quand le séchage est complet, le leurre passe à la pesée , avant lestage.




Le lestage , est lui aussi très délicat à faire.

J'ai voulu faire un leurre , légèrement coulant , voir suspending à environ deux mètres de profondeur.

Il faut trouver le centre de gravité du leurre , en " épinglant " différents poids au bon endroit " sous le ventre du leurre " pour trouver un juste équilibre.

Une fois l'endroit du centre de gravité trouvé, percé le ventre du leurre , et faire fondre le poids voulu à l 'intérieur du leurre directement , pour une meilleure répartition des masses . . Reboucher à la colle époxy .
Ne pas oublier de mettre les triples au moment du lestage , car ils font parti du lestage .







Le leurre est pratiquement terminé]





il pèse exactement






Une petite mise en peinture









Le leurre n'est pas terminé à 100/100, il me reste le vernissage du leurre , les yeux , la queue et les nageoires à mettre .


Après plusieurs testes dans la baignoire, le leurre coule doucement en restant en position horizontale.

Malheureusement , la profondeur de la baignoire étant limité, d'autres testes seront réalisés en milieux naturel.



Il me tarde comme vous de voir la nage de ma créature, en espérant qu'elle soit aussi agréable que celle du vrai KONG .


Après plusieurs essais de mon leurre sur les bords du Gardon , le leurre se comporte très bien .La nage est parfaite.

LES INCONVÉNIENTS:

Le leurre descends doucement dans l'eau , en gardant une parfaite position horizontal . J'aurais aimé le voir descendre plus rapidement .Cela est possible en rajoutant un peu de leste, mais je ne vais pas refaire le lestage , il restera comme il est . Cette descente lente, permet d'avoir un réel contrôle sur une nage saccadée de poisson blessé entre les herbiers .

La nage est bonne , il nage comme un 4play .Pour une nage plus sinueuse , il aurait fallut élargir d'avantage les ouverture des entailles entre chaque morceaux de leurre .



Voici quelques photos du résultat final











Les gros défauts commis :

La tête de mon leurre est un peu trop écarté du reste du corps .J'ai fait une entaille trop large, et des attaches trop courtes.

La grosseur des yeux , n'est pas en proportion avec le leurre.

RASSUREZ VOUS , JE FERRAIS MIEUX LA PROCHAINE FOIS cheers
avatar
JEAN MI

Messages : 771
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 66
Localisation : Garons 30128 a 10km de Nîmes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabication leurre " imitation KONG "

Message par =>Louis<= le Lun 7 Mai - 11:09

C'est pas grave on te pardonne Jean-mi Laughing

Superbe ! Mais j'aurrai fait une peinture plus personnelle Wink
avatar
=>Louis<=
humoriste belge
humoriste belge

Messages : 457
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 24
Localisation : belgique ,hainaut , Ath .

http://www.facebook.com/profile.php?id=1469637683#!/profile.php?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabication leurre " imitation KONG "

Message par WaRio le Lun 7 Mai - 18:45

Pfffiouuuu quel travail ! Félicitation Jean mi, on peut dire que tu as la main de l'artiste ! Il est encore plus beau en vrai Wink
avatar
WaRio

Messages : 573
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 22
Localisation : Montauban (82)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabication leurre " imitation KONG "

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum